Jeune fille au luth

2020



Boucle vidéo, 11 mn

Jeune fille au luth fait partie d’un ensemble de trois montages de la série Teorema fonctionnant sur le principe du diptyque. Dans chacune des œuvres, un bref fragment de Théorème, monté en allers et retours, est utilisé comme une trame narrative sur laquelle défilent, par jeux de transparence, les mêmes détails de deux variantes d’un même tableau du Caravage et plus précisément, les versions du Joueur de Luth du Metropolitan Museum et de l’Ermitage pour Jeune fille au luth.

La symétrie construite entre les deux volets des diptyques permet de mettre en évidence les variations, parfois subtiles, distinguant les deux toiles. Elle marque surtout leur propension à résonner différemment dans les liens construits avec les plans du film pour filer la métaphore musicale proposée dans Jeune fille au luth. Le dialogue proposé se trouble parfois pour construire une interprétation plus libre des images utilisées, dans une construction harmonique affranchie du processus analytique mis en place.

Dans chacun des trois montages, la référence à l’œuvre du Caravage est associée à d’autres évocations. Ainsi, Jeune fille au luth introduit dans le dialogue proposé entre cinéma et peinture une référence indirecte à Georges Braque et à Pablo Pablo Picasso qui se sont emparés au début des années 1910 du même type de sujet. Sans en calquer pour autant l’esthétique, le montage propose un prolongement aux principes du cubisme analytique dans lesquels les deux artistes se sont à l’époque illustrés.

En insistant sur les gestes des figures, les montages exacerbent les dimensions tactiles à l’œuvre dans les tableaux sollicités et en pointent les incidences émotionnelles. Il y est à la fois question de la propension des œuvres à nous toucher, dans une tentative d’annulation entre espace réel et espace peint dont l’art caravagesque est devenu par la suite coutumier, et des manipulations opérées pour parvenir à ces effets. L’attention portée à ce sens établit un lien très direct entre ces montages et celui de Tablette tactile, montage central de la série Teorema, où il est pareillement mis en relief dans les images.

Plus d'images




Lieux de présentation



Dans la même série


Copyright © 2016 Laurent Fiévet