Généalogie du génie : le point de vue du banc, Houilles (France), La Graineterie

2016 17 septembre - 5 novembre



Projet satellite pour l’exposition collective Microscopie du banc avec Brigitte Bauer, Jurgen Bey, Laure Bollinger, Belkacem Boudjellouli, Serge Bozon, Francis Cape, Julie Desprairies, Aline Gheysens, Ann Veronica Janssens, Vladimir Léon, Cécile Paris, Philippe Ramette, raumlaborberlin, Anne Rochette, Jorge Santos, Florian Viel, William Whyte et Raphaël Zarka. Avec Hervé All, Giulia Andreani, Karine Bonneval, Nicolas Boulard, Guillaume Cabantous, Charlotte Charbonnel, Coline Cuni, Marie Denis, Marie Drouet, Yukari Hara, Marie-Jeanne Hoffner, Laurent Lacotte, Myriam Méchita, Juliette Mogenet, Marie-Camille Orlando, Félix Pinquier, Alexandra Sà, Timothée Schelstraete, Laure Tixier, Pauline Vachon, Erwan Venn, Florian Viel et Amina Zoubir.
Commissaires : Sophie Auger-Grappin, Maud Cosson et Aline Gheysens,


Microscopie du banc s’inscrit, dans une large mesure, dans le prolongement du programme que fonde Marcel Mauss pour les sciences humaines dans Les techniques du corps . Celui-ci invite en effet ses successeurs à prêter la plus grande attention aux habitudes gestuelles dont nous peuplons nos existences.

S’asseoir sur un banc, relève de ces faits auxquels nous n’accordons généralement que peu ou pas d’importance. Pourtant, le banc est cet objet, transparent lorsqu’il est judicieusement posé, sur lequel on s’assoit pour refaire le monde, partant d’un regard qui embrasse tout, du proche au lointain.

Après une première édition menée à Micro Onde, centre d’art de l’Onde à Vélizy-Villacoublay, d’avril à juin dernier, un second volet s’installe à La Graineterie. Conçue comme une déambulation entrecoupée de haltes ouvrant à la contemplation, à l’échange ou au repos, cette exposition met l’accent sur la notion d’altérité. Plasticiens, chorégraphe, designers, réalisateurs…, mais aussi habitants (invités à prêter leur banc), témoignent ici de leur relation à cet objet qui ponctue nos environnements et nos parcours.

Proposé par Sophie Auger-Grappin, Maud Cosson et Aline Gheysens, ce projet explore la multiplicité sémantique et plastique du banc public, dans un aller et retour permanent entre ses formes, ses fonctions, les comportements et les appropriations qu’il peut susciter ou subir. Installations, films, vidéos, sculptures, photographies et performances dansées, investissent les espaces du centre d’art réunissant en constellation les points de vue singuliers de leurs auteurs.






La Graineterie
Pôle culturel municipal et centre d’art
27, rue Gabriel Péri
78 800 Houilles (France)
T: +33 (0)1 39 15 92 10
Mardi, jeudi et vendredi, de 15 heures à 18 heures
Mercredi et samedi, de 10 heures à 13 heures et de 15 heures à 18 heures.
www.lagraineterie.ville-houilles.fr

Copyright © 2016 Laurent Fiévet