How to drape the Concrete, Bruxelles (Belgique) Galerie Jeanroch Dard

2015 11 juin - 18 juillet



Exposition collective avec Anna Betbeze, Antone Konst, Justin Morin, Benoit Platéus, Jessica Sanders, Patrick Saytour, Zoé de Soumagnat, Claude Viallat, Romain Vicari, Graham Wilson et Letha Wilson
Commissaire : Elisa Rigoulet

Espace d’investissement formel et chromatique, la matière – toile, cire, textile, soie, béton, céramique, plâtre – revendique ici sa capacité perceptive et son pouvoir de transformation. Entretenant un rapport physique, chirurgical, voire pulsionnel avec la matière, les artistes de l’exposition explorent l‘étendue plasticité des effets et des textures de cette substance.

Support, catalyseur ou enveloppe, la matière constitue à la fois la source, l’objet et le sujet du processus. Elle est ce qui détermine, persiste, se module et se fixe dans l‘œuvre. Ajouté, transformé, déposé, brutalisé, ce corps physique constitue la matière première, l’organe d’une forme surgissant imprimée sur tissu, peinte sur des carreaux de céramique, figée dans de la cire, prisonnière dans du béton, plissée et pliée, sculptée, dissimulée ou recouverte par la peinture, découpée, striée, enroulée, protégée.

Cette série d’opérations est le résultat d’une sorte de malaxage de la matière qui vient – à la manière d’un pli ou du tombé d’un vêtement – draper et déguiser l’espace, le vide, tout comme le solide, la matière brute, terrestre. Quasi “mastiquée”, cette dernière va puiser au plus profond du geste les ressources comme les limites de sa propre plasticité, un cannibalisme des perceptions qui se propagent et se régénèrent en boucle.






Galerie Jeanroch Dard
67 rue de la Régence
1000 Bruxelles, Belgium
Tel : +32 (0)2 513 91 15
www.jeanrochdard.com

Copyright © 2016 Laurent Fiévet