Swing 10

2012





Montage vidéo de 03 mn 33.






Très bref montage réalisé autour d’une séquence de balançoire d’American Gothic de John Hough, Swing 10 se distingue par sa brièveté. Jouant comme Swing 0 et Swing 12 sur des effets d’accélération qui contribuent à rendre encore plus instable la position du personnage qui l’emprunte, il est l’un des rares, avec Swing 14, à aborder le risque d’un accident que peut entraîner l’utilisation de l’objet.

Trépidant, le montage prend la forme d’un défoulement à la conclusion inattendue. En confrontant un jeune homme à des substituts de figures parentales qui le poussent littéralement dans le décor, il engage, en écho à d’autres montages de la série qui interrogent les rapports que tissent les membres d’une même famille, une réflexion sur la nature complexe et ambiguë des liens intergénérationnels et la nécessité qui s’impose à savoir couper les liens.

A travers des effets d’accélération et d’ellipses, la séquence filmique d’origine a été considérablement écourtée de façon à surprendre le spectateur et aiguiser la dimension critique du montage.

Plus d'images




Lieux de présentation



Dans la même série


Copyright © 2016 Laurent Fiévet