Rebmun Moor

2011


Bussy St Martin, Domaine de Rentilly




Porte-clefs gravé accroché à une clef placée dans la serrure d’une porte verrouillée.






Une clef à laquelle est suspendu un porte-clefs portant la mention ‘Room 237’ a été placée dans la serrure de la porte verrouillée d’une des pièces du Château. Le chiffre propose une allusion au film The Shinning de Stanley Kubrick où il désigne une chambre qui fut le théâtre du meurtre de deux jumelles. Faisant écho à la photographie montrant les fils des gardiens du Château dans l’installation Overlook, ils induisent, tout en les dérobant à la vue, à l’image des motifs découpés dans la toile de Jouy dans l’installation [], l’existence de drames secrets liés à l’existence propriété.

Susceptible d’entraîner une impression de déjà vu, l’intervention éprouve la faculté d’observation du visiteur face à son environnement, ainsi que sa faculté d’analyse et de mise en réseau des éléments rassemblés dans la série d’installations qu’il a pu croiser au fil de son parcours.

Un miroir fait face à la porte verrouillée et en réfléchit l’image. Motif important du film de Stanley Kubrick, il permet d’ouvrir implicitement un second passage à laquelle la clef pourrait donner accès et où le spectateur peut directement projeter son image. La référence à Lewis Carroll qu’introduit le titre de l’intervention Through the Looking Glass, présentée à quelques centaines de mètres dans le parc (et qui fait intervenir un caisson en bois pareillement verrouillé), propose à l’intervention un autre angle d’approche qui met en avant cette présence et restitue toute sa cohérence au titre Rebmun Moor. Le passage auquel la clef donnerait accès ne serait donc pas nécessairement celui qui y paraîtrait, au premier abord.

Plus d'images




Lieux de présentation



Dans la même série


Copyright © 2016 Laurent Fiévet